Home / Mines et carrières de Haute-Savoie / Mine de plomb argentifère FOU 9

Cette mine était la plus importante des mines métallifères de Haute-Savoie. Elle a été exploitée en deux grandes périodes, d'abord de 1786 à 1792 et ensuite de 1807 à 1814. Une concession a été accordée en 1875, quelques travaux eurent encore lieux à cette date ainsi qu'en 1902. Selon les sources, 1000 ou 8000 tonnes de plomb en auraient été extraites, il en resterait autant en réserve. Il y aurait au moins 4 mines, la principale se trouvait en rive gauche de l'Arve. Il s'agit de l'archétype d'une mine de montagne. Le filon affleurant en surface, une galerie de recherche et de service a été percée plus bas pour le recouper perpendiculairement au niveau 0. Une fois trouvé, une galerie d'allongement a été tracée dans le dit filon (galerie Royale, riche de couleurs en coulées minéralisées) puis il a été dépilé sur 4 niveaux étagés sur 80 mètres de hauteur. Le niveau inférieur (-2, galerie Sainte-Thérèse) percé en 1814, étant soumis a des venues d'eau, celle ci était évacuée au moyen de pompes dans le niveau -1 (Galerie Espérance) puis à l'extérieur par une galerie d'exhaure. Ce niveau est aujourd'hui noyé. L'ensemble comporte approximativement 1000 mètres de galeries.
Total hits: 2540350
Most recent 10 minutes hits: 5
Current hour hits: 31
Yesterday hits: 308
Last 24 hours visitors: 28
Current hour visitors: 4
Recent guest(s): 1