Accueil / Mines et carrières de Haute-Savoie / Mine de plomb argentifère de Vogué 6

Dans la Réserve Naturelle de Passy, La Pointe Noire de Pormonaz recèle quelques mines de plomb argentifère, une douzaine au total, qui ne sont parfois que de simples galeries de recherche. On les trouve entre 1500 et 2100 mètres d’altitude. C’est le cas notamment de la galerie Vogué à 1900 mètres d’altitude. Le début de l’exploitation remonterait à 1750. Les difficultés d’accès, la courte période d’exploitation due à la neige eurent raison de l’enthousiasme des exploitants. Fin de l’activité minière sur le massif en 1789 environ. Seule la galerie Darqueline aurait connu une véritable exploitation. La Vogué (ou mine de la Chorde, ou mine des Argentières ? ) mesurait 140 mètres de longueur. On y rencontre une minéralisation de galène (plomb et argent), de chalcopyrite (cuivre), de pyrite (fer), de blende (zinc), de tétraédrite (cuivre, fer, antimoine). Des analyses réalisées en 1947 ont montré qu'il s'agit de la mine la plus riche en or et en argent de la région. (Documentation : Stéphane Briand, historien des mines de Servoz).

Nombre de pages vues (miniatures ou images) : 2937955
Consultations des 10 dernières minutes : 11
Nombre de pages vues des 60 dernières minutes : 60
Nombre de consultations d'hier : 1232
Nombre de visiteurs des dernières 24h : 172
Visiteurs des 60 dernières minutes : 29
Visiteur(s) récents: 4